08 mai 2009

To boldly go

Alors dès le départ je n'aime pas J.J. Abrams. Alias n'a jamais rien fait pour moi et Lost m'a gonflé à un point rarissime. Quant à la franchise Star Trek, je n'ai jamais eu l'occasion d'y plonger, donc j'évite par précaution d'en avoir une opinion. Mais c'est justement pour en avoir une, sur ce film en tout cas, que le lui donnai une chance hier.

Eh ben j'ai passé deux heures moult agréables, ma foi !

Chris_Pine_in_Star_Trek_Wallpaper_29_1280

Ca doit évidemment faire bizarre aux vieux de la vieille de voir ces icônes recastées, mais bon, le Dr. Lazarus n'est plus disponible aux dernières nouvelles... Cela dit, je ne crois pas qu'on puisse trouver de meilleur compromis maintenant pour les mettre en scène. Si ça ouvre la franchise à une nouvelle génération, tant mieux.

A tout seigneur tout honneur, j'appelle à la barre James Tiberius Kirk.

trek012

Bb... Bonjour ! (Hem.) Bon, c'est sympa mais limite j'ai cru m'être gouré de salle en voyant John Connor... (J'y reviendrai en temps voulu...)
Bref, c'est pas le Kirk à Papa. Mais un Kirk intéressant, au sang bouillonnant, et pas manchot. Des fois. Et ouachement en avance sur le 51ème siècle, dites-donc ! Bref, sacrée couillassitude. Moi aime ça. De toute façon vu sa quasi omniprésence à l'écran c'est préférable...

trek005

L'interaction avec Spock(s) est pour le moins intéressante, en montrant comment ces deux têtes de mule à priori aussi différents que le Soleil et la Lune ne le sont pas tant que ça (m'est avis que le Spock, ça le démange de lui refaire le crâne au jeunot ! :p).

Plus brièvement, de McCoy à Chekov, que du bon. J'avoue qu'après la noirceur de BSG, le capital sympathie de l'Enterprise est rafraîchissant. Et pis Eomer et Kyle Reese dans l'équipage, ça claque.

trek01

D'ailleurs, chez les seconds couteau, c'est limite un jeu de Cherchez Charlie tellement on croise de têtes connues, d'Allison Cameron à Carson Becket...

Et puis bien évidemment, la Bécane. Toute fraîche sortie de chez Apple (prend ça, Bill !), éblouissante, elle en met plein la vue. C'est neuf, ça sent encore le plastoque.

st09_hr_ncc1701

Je ne vais pas m'étendre sur l'intrigue elle-même, mais je me risque à dire que les différences avec l'original sont justifiées, pour le meilleur comme pour le pire... (Oh Vulcain...)

Et le maillot jaune qui jure avec les yeux de cobalt de Chris Pine.

Un histoire solide, des visuels à vous rendre aveugles, un rythme soutenu et des prestations énergiques rendent le tout convaincant et optimiste, exactement ce dont j'avais besoin. :)

Posté par maikymaldoran à 13:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur To boldly go

  • As-tu testé Fringe, du même JJ Abrams?

    Posté par La Bureautière, 23 mai 2009 à 16:50 | | Répondre
  • Non. Ça ne m'intéresse pas.

    Posté par Maiky, 23 mai 2009 à 20:10 | | Répondre
Nouveau commentaire